©Paul Tahon et Ronan Bouroullec


une maison flottante pour artistes


Créer une maison, c’est créer un espace où l’on est en harmonie avec soi-même, les autres et son environnement.
Dans le cadre de l’Ile des Impressionnistes en bord de Seine, un projet d’habitation flottante pour artistes est né.

Ce qui a présidé au projet :

S’intégrer au site
Profiter du cadre avec simplicité et élégance.

Nous avons repris la lignée ouverte par de grands architectes comme Mies Van Der Rohe, Jean-Marie Prouvé etc…

Philosophie

vue de la chambre en amont * le séjour avant vers la Seine * la terrase du séjour en aval *

- Une grande nef très simple, bien éclairée aux deux extrémités et sur la Seine.
- Le bloc central regroupe tous les services, cuisine, salle de bains, toilettes et sépare la partie intime de la partie séjour.
- Une terrasse à chaque extrémité permet de profiter au mieux du cadre.
- Une coque très simple recouverte à terme par la végétation supportée par une treille pour s’intégrer.

Description


- La coque et les super structures sont en aluminium.
- Les fenêtres sont en aluminium anodisé.
- La treille extérieure est en Red Cedar,
- Le plancher est en Massaramouba.
- Les bois de terrasse sont en Ipé.

passage facile avant-arrière *

 

salle de bain *

- Intérieurement, les murs et la voûte sont en Red Cedar.
- Les cloisons supportées par une structure métallique sont en contre-plaqué peint.
- La majorité des pièces humides sont en aluminium brut peint.
la chambre * cuisine * le séjour *


La carène

Les études de la carène ont été faites pour minimiser les mouvements au passage des péniches, avec peu de roulis, pour avoir une grande stabilité et écarter le plus possible le courant et les corps flottants de la Seine.

La structure
- Le socle du bateau est étanche et divisé en 6 compartiment.
- La coque est en aluminium 6 mm, nervurée par des lisses de 40 x 40x 4, les cloisons sont en aluminium aussi, espacées d’1.20 m.
- De- Les superstructures sont en 4 mm, nervurées par des arceaux intérieurs de 60 x 40 x 6.
- Ces arceaux intérieurs reçoivent le lambris .s arceaux extérieurs, espacés d’1.20 m, reçoivent la treille en Red Cedar.


- Le plancher en bois est porté par des lambourdes reposant sur le plancher en alu étanche et nervuré par des lisses longitudinales de 40 x 40.
- La maison est accrochée sur la berge par des bracons et des câbles d’aciers.
L’organisation de l’étude

L’étude a été menée par une équipe constituée de deux architetces, Denis Daversin et Jean-Marie Finot, et deux designers, Ronan et Erwan Bouroullec, chacun ayant des sensibilités différentes, certains plus portés sur la vision globale, les autres travaillant dans le détail pour améliorer l’ensemble et rendre le tout cohérent.
Répondre aux besoins de logement

• S’y sentir bien
• Faire un bel objet
Ont été les préoccupations communes.
Ces sensibilités complémentaires, quelquefois difficiles à concilier, produisent dans l’ensemble un travail bénéfique.

L’historique

Extrait du journal dela Mairie de Chatou, septembre 2006

L’aboutissement de ce projet a été très long (4 ans de travail), essentiellement pour arriver à faire rentrer le prix dans le budget.
Les premiers projets étaient en stratifié, ils ont dû être reconvertis pour une construction en aluminium

Le cadre de marché public, les règlements ne sont pas adaptés à un projet aussi novateur par son et son ambition environnementale.

Le travail de Ronan et Erwan Bouroullec a été complété par Gilles Belley.
Le travail de Denis Daversin et Jean-Marie Finot a été épaulé par Gérard Chenus, architecte.
Le travail du bureau de contrôle a été assuré par Richard Poulet, architecte naval, dirigeant du bureau BEM..
Le travail du constructeur Mouquet a été fait par une équipe dynamique dirigé par François-Pierre Vernier.
La représentation du maître d’ouvrage, la Mairie de Chatou, a été assurée par Mademoiselle Stéphanie Bertel.

* Photos JM Finot


Erwan et Ronan Bouroullec
Denis Daversin et Jean-Marie Finot